TÉLÉCHARGER FILM DIA HOUPHOUET


Accueil; Galerie; Le film; Contacts Recueilli par sa tante Yaa N'so à sa naissance Dia a reçu une éducation stricte, parsemée de plusieurs interdits, même. 19 déc. 1 heure 20 mn. C'est la durée du long métrage d'animation dénommé «Dia Houphouët», coproduite par la Radiodiffusion télévision. Download Dia houphouet mp3, HD MP4,FULL HD songs online on mobile. Dia houphou t un film qui retrace l 39 enfance d 39 houphou t boigny. This video .

Nom: film dia houphouet
Format:Fichier D’archive (Film)
Version:Nouvelle
Licence:Libre (*Pour usage personnel)
Système d’exploitation: MacOS. iOS. Windows XP/7/10. Android.
Taille:47.66 MB


DIA HOUPHOUET FILM TÉLÉCHARGER

Les bénéfices issus de la vente de billets sont réinvestis dans la construction ou la réhabilitation d'une école. Les gens pro Bagbo ont été empêchés de voter dans bien des lieux, il y a même eu des femmes violées, des gens tués…. Ça ne vous rappelle rien? Seydou arrête les cours et quitte New York, son climat qui peut être si froid et son rythme infernal. Le 26 avril , le chanteur se voit remettre un Disque d'or pour "l'Africain" alors qu'il vient de terminer son concert au Zénith à Paris. Le projet se concrétise le 7 septembre , lors de la signature de la charte donnant naissance à l'Union africaine et malgache UAM 90, regroupant douze pays francophones dont le Sénégal de Senghor PV 2 — Absence de scrutateurs ,Chiffres raturés et illisibles avec des traces de correcteur liquide, 08 électeurs non inscrits sur la liste électorale , Soupçon de fausse signature attribuée aux représentants du candidat LMP chassés des BV avant les dépouillements. Cet autre compte est également créditeur de plusieurs millions.

14 déc. Dia Houphouët est un film réalisé par Abel Kouamé avec les voix de Abass Zein, Kdeez. Synopsis: Pendant la période coloniale au début des. Football | CAN Clarence Seedorf a dévoilé sa liste définitive pour la prochaine Coupe d'Afrique des nations · CAN Aliou Cissé dévoile la liste des. AfrikaToon est un studio de production de films d'animation 2d/3d implanté en Côte d'Ivoire qui a été fondé en Dia Houphouet · Animation 3D. 0/

Ginzburg C. Histoire, rhétorique, preuve , Paris, Seuil. Gossard P. Gruzinski S. Guha R. Jeannelle J. Lopès H. Cottias M. Petrocelli R. Jean-Baptiste, R. Riesz J. Ruggiu F. Saada E. Saunier P. Thioub I. Sociétés ouest-africaines et ordre colonial, , Dakar, Direction des archives du Sénégal, p. Tisseau V. White O. Il est issu du congrès de Bamako, tenu en décembre Cela provoqua le départ des sections sénégalaise, camerounaise et nigérienne.

À partir de là, le RDA collabore de plus en plus étroitement avec le gouvernement français. Dossier Feix. Sous-dossier Afrique noire, hommes.

Sociétés ouest-africaines et ordre colonial, , Dakar, Direction des Archives du Sénégal, , p. La lutte pour le collège unique était une des priorités des parlementaires africains Cooper Elle a notamment publié des articles sur ces sujets dans les revues Genèses , Hypothèses , Le mouvement social , Clio.

SOURCE D'INSPIRATION

Contribution à une histoire des années , Publications de la Sorbonne, Revue d'analyse du phénomène contemporain fondant sur la socio-anthropologie sa méthodologie et son approche interdisciplinaire des mondes actuels. Sommaire - Document précédent - Document suivant.

Dossier : Mémoires coloniales.

FILM DIA HOUPHOUET TÉLÉCHARGER

Françoise Blum et Ophélie Rillon. Résumés Français English.

HOUPHOUET TÉLÉCHARGER FILM DIA

Plan Le roman du métissage. Un individu à la croisée des mondes.

Texte intégral PDF k Signaler ce document. Agrandir Original jpeg, 3,1M. Sous-dossier Afrique noire, Lejeune P.

Cote d'Ivoire: Le film "Dia Houphouët" - Félix Houphouët Boigny expliqué aux enfants

Origines et éducation [ Félix Houphouët-Boigny naît, selon sa biographie officielle, le 18 octobre à N'Gokro1. Toutefois, un doute subsiste sur l'exactitude de cette date ; chez les Baoulés, son ethnie d'appartenance, l'état civil n'existe pas et il est donc fort probable que sa naissance soit antérieure à Originaire de la tribu animiste des Akouès, il est le fils d'un dénommé Houphouët3 qui lui donne à l'origine comme prénom Dia, pouvant signifier, dans sa langue, prophète ou magicien3.

Lorsque ce dernier se fait assassiné en , le jeune Dia est appelé à lui succéder à la tête de la chefferie3. Mais, en raison de son jeune âge, son beau-père Gbro Diby son père étant déjà mort devient régent4. Compte tenu de son rang, l'administration coloniale décide de l'envoyer à l'école du poste militaire de Bonzi situé près du village4 puis, en , à l'école primaire supérieure de Bingerville, ce malgré les réticences de sa famille3.

Cette même année à Bingerville, il se convertit au christianisme, considérant cette religion comme le signe de la modernité et un obstacle à l'islamisation ; il se fait baptiser Félix3. Brillant élève, il intègre en l'École William Ponty où il obtient son diplôme d'instituteur4 et enchaîne, en , avec l'École de médecine de l'AOF dont il sort major en Toutefois, faisant preuve de véritables aptitudes professionnelles, il est promu à Abengourou, le 17 septembre , à un poste réservé, jusque là, aux européens3.

DIA HOUPHOUET FILM TÉLÉCHARGER

À Abengourou, Houphouët est confronté aux injustices dont sont victimes les cultivateurs de cacao indigènes exploités par les colons8. Décidé à agir, il prend la tête, en , d'un mouvement de planteurs africains hostile aux grands propriétaires blancs et à la politique économique du colonisateur qui les favorisent2. L'année suivante, Houphouët est appelé par sa tribu à prendre ses fonctions de chef de village4 mais, préférant poursuivre sa carrière, il se désiste en faveur de son frère cadet Augustin9.

Cependant, afin de se rapprocher de son village, il est muté à Dimbokro le 3 février puis à Toumodi le 28 juin Si jusque là, Houphouët a fait preuve de réelles qualités professionnelles, son attitude déplait ; en septembre , son chef de service lui demande de choisir entre son poste de médecin et son engagement dans la politique locale8.

Le choix sera vite fait puisqu'en , son frère décède et il lui succède à la tête de la chefferie3. Un chef de canton et un leader syndical En devenant chef, Houphouët devient l'administrateur du canton d'Akouè, représentant trente-six villages3.

Il reprend également en charge la plantation familiale qui est alors l'une des plus importantes du pays, et parvient à la développer en diversifiant les cultures de caoutchouc, de cacao et de café3 ; il devient ainsi un des plus riches planteurs africains2. Le 3 septembre , il fonde, en accord avec l'administration coloniale3, le Syndicat agricole africain SAA dont il devient le président.

Regroupant les planteurs africains mécontents de leur sort5, le SAA, anticolonialiste et antiraciste2, revendique de meilleures conditions de travail, une hausse des salaires et l'abolition du travail forcé3.

Ce syndicat rencontre rapidement le succès et reçoit l'appui de près de planteurs3, ce qui déplait fortement aux colons qui vont jusqu'à porter plainte contre Houphouët4. En octobre , Houphouët est projeté sur la scène politique ; le gouvernement français, décidé à faire participer ses colonies à l'assemblée constituante, organise l'élection de deux députés en Côte d'Ivoire : l'un représentant les colons, l'autre les autochtones3.

Houphouët se présente et, grâce aux nombreux soutiens qu'il a acquis par son action syndicale, est élu au premier tour avec plus de voix d'avance1. Malgré cette victoire, l'administration coloniale décide d'organiser un second tour, le 4 novembre , qu'il remporte avec 12 voix sur 31 suffrages exprimés1. Un acteur majeur de la scène politique française [ Un député plaidant la cause des Africains [ Au Palais Bourbon, Houphouët-Boigny est nommé membre de la Commission des territoires d'outre-mer1.

Il s'attèle à mettre en application les revendications du SAA. Un projet de loi tendant à la suppression du travail forcé est ainsi proposé le 1er mars à l'Assemblée et adopté en sous le nom de loi Houphouët-Boigny1.

Le 3 avril , il propose d'unifier la réglementation du travail dans les territoires d'Afrique ; ce sera chose faite en Enfin, le 27 septembre , il dépose un rapport sur le système de santé des territoires d'outre-mer qu'il invite à réformer1.

Houphouët-Boigny milite également en faveur de l'Union française. Ce projet qui prévoie de faire des colonies des départements et des territoires français, est loin de faire l'unanimité chez les parlementaires métropolitains qui craignent de voir la France devenir la colonie de ses colonies1.

Après l'adoption de la constitution de la IVe République, il est réélu sans difficulté avec 21 voix sur 37 des suffrages exprimés1. Toujours membre de la Commission des territoires d'outre-mer, dont il est secrétaire en et , il est nommé, en , à la Commission du règlement et du suffrage universel1. Le 18 février , il propose de réformer en profondeur le système des conseils généraux des territoires de l'AOF, de l'AEF et du Conseil fédéral afin qu'ils soient plus représentatifs des populations autochtones1.

Il réclame également, à de nombreuses reprises, la création d'assemblées locales en Afrique afin que les indigènes puissent faire l'apprentissage de leur propre autonomie et de la gestion1. Ce dernier devient lui-même, après le Congrès de Bamako du 18 octobre , une section territoriale du tout nouveau parti inter-africain : le Rassemblement démocratique africain RDA dont il est le président Pas assez nombreux pour former un groupe parlementaire13, les élus africains sont contraints à s'apparenter à un des grands partis existants pour pouvoir siéger au Palais Bourbon6.

Le RDA s'affilie alors avec les communistes, seule formation politique ouvertement anti-colonialiste2. Les tensions atteignent leur apogée au début de , quand, à la suite d'un incident où la quasi-totalité de la direction du PDCI est arrêtée De dangereuses émeutes éclatent en Côte-d'Ivoire Conscient d'être dans une impasse, Houphouët-Boigny accepte de rompre avec les communistes en octobre et oriente le RDA vers une gauche modérée.

Lors des élections législatives de , il présente une liste commune avec le parti de Mitterrand, l'Union démocratique et socialiste de la Résistance UDSR dont l'affiliation devient officielle en La réhabilitation et l'entrée au gouvernement [ Conservant l'image d'un communiste, bien que s'en défendant, il est le seul député RDA réélu en Côte d'Ivoire en C'est pourquoi, il prononce le 24 août un discours à l'Assemblée nationale où il conteste le résultat des élections qu'il déclare entaché de fraudes.

Houphouët-Boigny et le RDA vivent alors une véritable période de purgatoire avant de renouer avec le succès en ; lors des élections de cette année, le grand parti de masse africain reçoit voix sur suffrages exprimés1. Son leader, désormais, fait figure de modéré1. Nommé membre de la Commission du suffrage universel, des lois constitutionnelles, du règlement et des pétitions, Houphouët-Boigny entre également au gouvernement le 1er février en qualité de ministre délégué à la présidence du Conseil dans le gouvernement Guy Mollet ; poste qu'il occupe jusqu'au 13 juin Sa principale réalisation, dans ces fonctions, est la création d'une organisation commune de régions sahariennes qui permettrait d'assurer l'indépendance énergétique de l'Union française1, et de contrer les revendications territoriales marocaines dans le Sahara Par la suite, Houphouët-Boigny devient ministre de la Santé publique et de la Population dans le gouvernement Félix Gaillard du 6 novembre au 14 mai Il essaie de réformer le code de la santé publique1.

Sous son impulsion seront créés le Bureau des étudiants de la France d'outre-mer, et l'Université de Dakar5. Le 4 octobre , Houphouët-Boigny est un des signataires, aux côtés de De Gaulle, de la constitution de la Ve République Le dernier poste qu'il occupe est celui de ministre conseiller du gouvernement Michel Debré du 23 juillet au 19 mai À la tête de la Côte-d'Ivoire [ Un partisan de l'autonomie [] Suite à l'adoption, le 23 juin , de la loi-cadre Defferre donnant l'autonomie aux colonies africaines, une élection territoriale est organisée en Côte-d'Ivoire le 3 mars , au cours de laquelle le PDCI remporte une victoire écrasante Houphouët-Boigny, qui occupait déjà les fonctions de ministre en France, de Président de l'Assemblée territoriale depuis ayant succédé à Victor Capri Djédjé et de maire d'Abidjan depuis novembre , décide de placer à la vice-présidence de la Côte d'Ivoire Auguste Denise21, même s'il reste, pour Paris, le seul interlocuteur de la colonie2.

FILM DIA HOUPHOUET TÉLÉCHARGER

Mais en raison des rapports humains qu'entretiennent entre eux Français et Africains et compte tenu de l'impératif du siècle, l'interdépendance des peuples, nous avons estimé qu'il était peut-être plus intéressant de tenter une expérience différente de la vôtre et unique en son genre, celle d'une communauté franco-africaine à base d'égalité et de fraternité. Aussi, donne-t-il rendez-vous à Nkrumah dans dix ans afin de voir lequel des deux eut choisi la meilleure voie Malgré ce succès, la communauté franco-africaine s'écroule peu de temps après, poussée par la fédération du Mali qui souhaite l'indépendance.

L'instauration du pouvoir personnel [ ivoirien le 1er mai Il ne souffre d'aucune opposition en ce qui concerne les partis rivaux, le PDCI les ayant tous neutralisés en devenant de facto unique 20, mais il est en revanche, confronté à une opposition interne. Des nationalistes radicaux, menés par Jean-Baptiste Mockey, se dressent ouvertement contre sa politique francophile En , Houphouët-Boigny se lance dans la rédaction d'une nouvelle constitution.

Il s'inspire de la constitution américaine qui établit un exécutif puissant, et de la constitution française de qui limite certains pouvoirs du législatif Il transforme donc l'assemblée nationale en une simple chambre d'enregistrement votant les lois et le budget30 ; les députés sont désignés directement par lui30, et le PDCI, totalement inféodé au président, doit se contenter de servir comme simple intermédiaire entre les masses populaires et l'État Houphouët-Boigny réagit en août , cette fois-ci de façon beaucoup plus radicale.

Houphouët-Boigny gouverne dès lors en dictateur absolu. Toutefois, ayant consolidé son pouvoir, il libère les prisonniers politiques en Il est réélu président à chaque élection sans aucune opposition. Afin de déjouer toute tentative de putsch, le président ivoirien réduit au strict minimum les Forces armées nationales de Côte-d'Ivoire FANCI , créées le 27 juillet La défense est alors confiée aux forces armées françaises qui, par le traité de coopération en matière de défense du 24 avril , stationnent à Port-Bouët et peuvent intervenir dans le pays à la demande d'Houphouët-Boigny ou lorsqu'elles considèrent que les intérêts français sont menacés Elles interviennent ainsi lors des tentatives sécessionnistes organisées par les monarchistes du Sanwi en et , puis, en , lors de la création d'un groupement politique non autorisé, le Mouvement éburnéen mené par Kragbé Gnagbé, que le président ivoirien accuse de vouloir faire sécession41, Après sa libération, il travaille comme chercheur à l'Institut d'histoire, d'art et d'archéologie africaine de l'Université d'Abidjan, et en devient le directeur en Laurent Gbagbo se fait connaître lors des manifestations étudiantes du 9 février , dont il est un des principaux instigateurs, et qui provoquent la fermeture des universités et des grandes écoles.

Son exil en France est l'occasion de promouvoir le FPI et son programme de gouvernement. Ce n'est que trois ans plus tard que Gbagbo obtient son statut de réfugié politique, et ce grâce à un recours Le 28 octobre a lieu l'élection présidentielle, avec pour la première fois une autre candidature que celle de Félix Houphouët-Boigny, celle de Laurent Gbagbo. Lors des élections législatives du 25 novembre le FPI obtient 9 sièges sur ; Gbagbo, lui-même, est élu dans la circonscription de Ouaragahio où se trouve sa ville natale En mai , puis en février ont lieu d'importantes manifestations étudiantes.

Le 18 février Alassane Ouattara étant alors premier ministre , Laurent Koudou Gbagbo est arrêté, et condamné le 6 mars à deux ans de prison46 mais il est libéré en août.

Un an plus tard il est emprisonné49 50 pour peu de temps. En , toujours harcelé par le régime présidentiel, il s'éxile en Algérie. Ce n'est qu'en lorsque que le multipartisme est autorisé, que Francis Wodie en profite pour créer le PIT51, parti marginal de l'opposition ; élu député de Cocody la même année, il est le seul parlementaire de son parti La prospérité des années et [ Si Houphouët-Boigny était un dictateur, il n'était pas moins conscient des réalités du marché.

Il opte pour le libéralisme économique afin de bénéficier de la confiance de nombreux investisseurs étrangers, notamment français. Sa politique de modernisation des infrastructures avec, notamment, l'édification du quartier d'affaires du Plateau à Abidjan sur le modèle nord-américain où des hôtels de luxe accueillent touristes et hommes d'affaires.

Le PIB, multiplié par douze en volume constant entre et , passe de à 1 milliards de francs CFA54, tandis que la balance commerciale ne cesse d'enregistrer des excédents L'origine de cette réussite économique est née du choix, du président, de privilégier le secteur primaire au secondaire6. De cette manière, l'agriculture intensive connaît un développement fulgurant : entre et , les cultures de cacao triplent leur production atteignant tonnes55, celles de café augmentent de moitié, passant de à tonnes55 tandis que les exportations de bois passent entre et de 90 à 1 tonnes Par ailleurs, les cultivateurs du nord sont vivement encouragés à développer l'élevage du coton dans leur région Toutefois, l'Etat ivoirien, par l'intermédiaire de la Caisse de stabilisation des prix à l'exportation Caistab qui garantit chaque année, un prix d'achat minimum aux productions des planteurs inférieur à ceux du marché mais jugé satisfaisant , se garde le monopole sur les exportations de café, de cacao et de coton.

Des ressources considérables sont ainsi dégagées pour financer les projets nationaux Bien que n'étant pas le pilier de l'économie ivoirienne, le secteur secondaire connaît, lui aussi, un essor spectaculaire grâce à l'industrie légère, notamment dans l'agro-alimentaire avec l'installation de minoteries, d'huileries et de conserveries, et dans la transformation avec la mise en place de filatures et de scieries Le chiffre d'affaires de la grande et petite industrie passe alors, pour cette période, de 13,5 à milliards de francs CFA, tandis que pour la période de à , il est multiplié par 8,5, atteignant 1 milliards de francs CFA Cet essor économique modifie profondément le mode de vie des Ivoiriens11, entraînant une accentuation de l'exode rural et la hausse du revenu annuel moyen par ménage qui atteint francs CFA en Ces progrès, liés pour l'essentiel au domaine économique, font du pays d'Houphouët-Boigny, une réussite rare en matière de décolonisation, un îlot de prospérité dans la région du Golfe de Guinée.

Impuissant face à la crise ivoirienne] Une économie au bord de la banqueroute [ Toutefois, le système économique instauré en coopération avec la France est loin d'être sans défaut.

HOUPHOUET TÉLÉCHARGER FILM DIA

La croissance ivoirienne dépend des capitaux, initiatives et cadres fournis de l'étranger ; elle n'est donc pas autocentré et auto-entretenu mais engendrée et entretenue de l'extérieur Le modèle ivoirien ne débouche pas automatiquement sur de la croissance.

A partir de , l'économie ivoirienne connaît un sérieux ralentissement du fait de la chute brutale des cours mondiaux du café et du cacao Cette chute est cependant perçu comme une conjoncture passagère puisque ses impacts sur les planteurs sont atténués par la Caistab qui leur assure un revenu décent Dès , afin d'enrayer la chute des prix, l'Etat tente de s'opposer à la tarification des matières premières par un boycott des cours mondiaux.

Mais, appliquant seule cette résolution, la Côte-d'Ivoire enregistre, entre et , plus de milliards de francs CFA de perte Par ailleurs, la Côte-d'Ivoire est victime, en et , d'une sécheresse qui ravage près de hectares de forêt et de café et de cacao Pour faire face à cette situation, Houphouët-Boigny se rend en , à Londres, pour négocier un accord sur le café et le cacao avec les négociants et les industriels ; mais, l'année suivant, ces derniers le rompent et laissent la Côte-d'Ivoire s'engouffrer dans la crise Même la production de pétrole off-shore et l'industrie pétrochimique ivoiriennes développées dans le but d'alimenter la Caistab, sont touchées par la récession économique mondiale à la suite du contre-choc pétrolier de L'Etat, qui achète alors les récoltes des planteurs au double des prix pratiqués sur le marché62, s'endette lourdement.

En mai , la dette extérieure atteint 10 milliards de dollars, obligeant Houphouët-Boigny à suspendre unilatéralement les remboursements de la dette Refusant de brader son cacao, il gèle en juillet les exportations afin de forcer les cours mondiaux à augmenter. En novembre , il se résigne à liquider son énorme stock de cacao aux grands négoces Gravement malade, il nomme un Premier ministre le poste était inoccupé depuis , Alassane Ouattara, qui instaure des mesures d'austérité L'apparition de tensions sociales [ Du temps de la croissance économique, un climat général d'enrichissement et de satisfaction permettait à Houphouët-Boigny de maintenir et de maîtriser les tensions politiques intérieures64 ; sa dictature débonnaire, où prisonniers politiques sont quasi-inexistants, est relativement bien acceptée par la population.

Malgré la prise de certaines mesures telles que la réduction du nombre de coopérants français qui passe de à en , libérant ainsi mille postes pour de jeunes diplômés ivoiriens, le gouvernement ne parvient pas à endiguer la monté du chômage et la faillite de nombreuses entreprises De fortes agitations sociales secouent alors le pays, créant un véritable climat d'insécurité Ces manifestations populaires obligent le président à lancer une démocratisation du régime aboutissant, le 31 mai, à l'autorisation du pluralisme politique et syndical.

Gbagbo va même plus loin, en revendiquant une reconnaissance juridique des droits des nationaux sur la terre, remettant en cause les propriétés acquises, depuis des décennies, par les planteurs burkinabé dans l'Ouest et le Sud-Ouest forestier Les tensions vont atteindre leurs paroxysmes en et De nombreuses exactions y sont perpétrées par l'armée2.

Devant ces violences restées impunies, la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d'Ivoire organise à Abidjan, le 13 février , une manifestation qui se termine par l'interpellation d'une centaine de personnes Le 18, c'est au tour du FPI d'organiser à Yamoussoukro, une manifestation qui dégénère en émeute, avec l'arrestation de personnes dont Laurent Gbagbo et René Dégny-Ségui, président de la Ligue ivoirienne des droits de l'homme Les deux hommes, condamnés le 6 mars à deux ans de prison ferme, sont amnistiés par Houphouët-Boigny le 24 juillet Aucun procès n'a lieu mais des mesures sont immédiatement prises Le 20 juillet neuf ministres sont limogés, le 23 juin une loi anti-corruption est adoptée, et, en vue de moraliser la vie publique, Houphouët-Boigny fait don à l'État de ses plantations de Yamoussoukro Lors des élections législatives de , il permet aux électeurs de choisir parmi une multitude de candidats afin d'éliminer un certain nombre de barons du régime La corruption n'en est pas pour autant endiguée.

Elle se fait même de plus en plus visible lors de la crise économique En , un nouveau scandale financier secoue la classe dirigeante au sujet de la LOGEMAD, un organisme d'État chargé de reverser à des particuliers les loyers des logements occupés par des fonctionnaires70 ; lors de cette affaire, il s'avère que cet organisme profite essentiellement aux responsables politiques qui, après avoir fixé des baux administratifs, récupèrent l'argent versé par l'État par le biais de logements leur appartenant Le président est, lui-même, impliqué dans cette affaire puisque sa famille touche, de cette manière, 6 Francs CFA par mois de l'État D'ailleurs, durant sa présidence, il profite très largement des richesses de la Côte-d'Ivoire puisqu'à sa mort en , sa fortune personnelle est estimée entre sept et onze milliards de dollars Dans ce pays, il détient également des sociétés immobilières telles que SI Grand Air, SI Picallpoc ou Interfalco, et de nombreuses actions dans des bijouteries et horlogeries prestigieuses comme Piaget et Harry Winston En , la capitale est transférée dans son village natale à Yamoussoukro où sont construits, aux frais de l'État, de nombreux éléphants blancs tels qu'un Institut Polytechnique ou bien un aéroport international.

Avez-vous lu ceci? TÉLÉCHARGER ADSL MENARA XP

Le plus pharaonique projet : la Basilique Notre-Dame de la paix, la plus grande basilique chrétienne du monde, est quant à lui financé sur ses fonds personnels6. Le déploiement d'un tel faste, alors même que l'économie nationale s'effondre, n'a pas l'effet escompté par Houphouët, sinon alimenter le mécontentement de la population. Finalement, le Premier ministre Alassane Ouattara, qui assure l'essentiel du pouvoir depuis du fait des hospitalisations répétés du président à l'étranger2, est écarté au profit de son protégé Henri Konan Bédié.

Il est maintenu en vie artificiellement pour que les dernières dispositions soient mises au point concernant sa succession En accord avec la famille, Félix Houphouët-Boigny est débranché le 7 décembre À la mort du Président, l'unité du pays, symbolisée par ses obsèques grandioses et consensuelles le 7 février , est toujours maintenue.

#25 ans FHB – Houphouet Dia, film d’animation qui raconte l’enfance de Felix Houphouët Boigny

Une importante délégation française y assiste, composée de son ami le président François Mitterrand, du Premier ministre Edouard Balladur, des présidents de l'Assemblée nationale et du Sénat, Philippe Séguin et René Monory, de Valéry Giscard d'Estaing, de Jacques Chirac, de son ami Jacques Foccart et de six anciens Premiers ministres Après sa mort, la Côte-d'Ivoire est dirigée par Henri Konan Bédié ; mais, ce dernier n'a ni sa carrure, ni son charisme.

Il suscite par des rivalités personnelles avec Robert Guéï, Laurent Gbagbo et l'ancien Premier ministre Alassane Ouattara, la mise en place en du concept d'ivoirité.

Il participe ainsi activement à la rédaction et à l'adoption de la loi-cadre Defferre qui, en plus de donner l'autonomie aux colonies africaines, relâche les liens unissant les différents territoires et accorde de très larges compétentes aux Assemblées locales Cette loi-cadre est loin de faire l'unanimité parmi ses compatriotes africains. Mais, le problème du fédéralisme se pose réellement en , lors du référendum proposé par de Gaulle au sujet de la Communauté franco-africaine.

Pour les autres territoires, libre à eux de se grouper entre eux avant de donner leur propre adhésion. Il sabote même toute combinaison territoriale dont le contrôle politique lui échapperait82; en coopération avec la France, il parvient à convaincre la Haute-Volta, le Dahomey et le Niger de ne pas adhérer à la fédération malienne83 qui, composée du Sénégal et du Soudan français, finit par éclater en août Toutefois, le dirigeant n'était pas contre l'unité africaine qu'il concevait sous la forme d'une coopération au cas par cas.

Houphouët-Boigny prévoit même, en , d'accorder la double nationalité aux ressortissants des pays du conseil de l'Entente, mais le projet est abandonné suite à la pression de la rue Le président ivoirien s'engage donc à soutenir financièrement ses alliés, en échange de leurs allégeances respectives à la Côte-d'Ivoire Ambitieux, le leader ivoirien conçoit de plus grands desseins pour l'espace francophone d'Afrique ; il prétend le regrouper au sein d'une grande organisation dont le but serait de se soutenir mutuellement les uns les autres Le projet se concrétise le 7 septembre , lors de la signature de la charte donnant naissance à l'Union africaine et malgache UAM 90, regroupant douze pays francophones dont le Sénégal de Senghor Considérant l'OUA comme une voie de garage93, d'autant plus que Paris y est hostile94, il décide de créer l'Organisation commune africaine et malgache OCAM , une organisation purement francophone et concurrente à l'OUA, qui voit le jour en Mais, au cours des années, estimant cette organisation comme trop inféodée à la France, huit pays membres quittent l'OCAM En , Houphouët-Boigny et Senghor mettent de côté leurs querelles et s'unissent afin de contrecarrer les plans du Nigeria qui vise à s'imposer en Afrique de l'Ouest, au détriment de la Côte-d'Ivoire et du Sénégal, grâce à la création d'une grande organisation inter-linguistique, la CEDEAO L'homme de la France en Afrique [] Tout au long de sa présidence, Houphouët-Boigny s'entoure de conseillers français dont l'influence s'étend à tous les domaines, notamment politiques avec Guy Nairay, chef de cabinet du président de à , et Alain Belkiri, secrétaire général du gouvernement ivoirien Il opère donc immédiatement une mise en quarantaine de Conakry et l'exclusion du Parti démocratique guinéen du RDA Les tensions sont telles entre les deux hommes qu'il fomente en coopération avec le SDECE des complots contre le régime de Sékou Touré ; en janvier , Houphouët-Boigny livre en masse des armes aux anciens rebelles de la région de Man, et incite, en , ses homologues du conseil de l'Entente à prendre conjointement part à une tentative de renversement En , il suscite la création du Front national de libération de la Guinée FNLG , véritable réserve d'hommes prêts à contribuer à la chute de Sékou Touré Par ailleurs, convaincu que Nkrumah soutient les sécessionnistes Sanwi en Côte-d'Ivoire, Houphouët-Boigny tente, par tous les moyens, d'isoler et de discréditer le régime ghanéen.

Il accuse Nkrumah de vouloir déstabiliser son régime lors des faux complots de , et appelle, en , les Etats francophones à boycotter la conférence de l'OUA prévu à Accra en septembre Finalement, Nkrumah est éliminé en par le coup d'Etat auquel le président ivoirien prend part en mettant son pays à la disposition des conspirateurs, qui s'en servent comme base de départ et d'arrivée à leurs missions Toujours en collaboration avec Foccart, Houphouët-Boigny participe aux complots menés contre le régime révolutionnaire de Mathieu Kérékou au Dahomey, notamment lors de la tentative de putsch du 16 janvier dirigé par le mercenaire français Bob Denard Il agit aussi en Angola où, afin de lutter contre les marxistes installés au pouvoir depuis , il apporte son soutien à Jonas Savimbi de l'UNITA qui mène une véritable guerre civile meurtrière dans le pays Un alignement sur la France [ Houphouët-Boigny participe également à la crise congolaise.

En novembre à l'ONU, afin de soustraire le Congo-Kinshasa de l'influence du révolutionnaire marxiste Patrice Lumumba, le leader ivoirien apporte son soutien au président Joseph Kasa-Vubu, adversaire déclaré de Lumumba ; puis, s'alignant sur la France, au très controversé Moïse Tshombe Ce dernier, désavoué par une grande partie de l'Afrique, se voit ainsi défendu avec virulence par Houphouët-Boigny qui le fait même intégré, en mai , dans sa toute nouvelle organisation, l'OCAM Son appui à Tshombe est tel, qu'après son renversement en novembre par le général Mobutu, le président ivoirien soutient en , le plan Kerilis proposé par les services secrets français qui vise à ramener au pouvoir le leader congolais déchu L'opération est un échec.

Blog de iloveblackmen63 - Page 32 - les hommes noirs célèbres - libertalia.info

En réaction, Houphouët-Boigny décide de boycotter la réunion du 4e sommet annuel de l'OUA tenu en septembre dans la capitale zaïroise Houphouët-Boigny est aussi un des principaux responsables du drame biafrais. L'occasion d'affaiblir le géant anglophone se présente en mai , lorsque le lieutenant-colonel Odumegwu Emeka Ojukwu entreprend la sécession du Biafra. Isolés sur la scène internationale, les deux pays décident d'interrompre leur assistance à Ojukwu qui finit par s'exiler en Côte-d'Ivoire.

Mais, loin de faire l'unanimité, sa proposition est rejetée